• Non classé

Huard : « Trop c’est trop… On n’est pas méchants »

Lewczuk, Pallois, Sabaly

 

Défait à domicile (face à Lille 0-1), Les Girondins de Bordeaux ont une nouvelle fois déçu. Selon Gaëtan Huard, le malaise provient de l’état d’esprit et de l’impact des joueurs dans le jeu. « Trop c’est trop… Quand on voit les Girondins de Bordeaux septièmes avec 24 points, quand on voit tous les points qu’on a lâchés à domicile face à des équipes à notre portée… Pour moi, la problématique est dans l’impact. On ne met pas d’impact dans le jeu. Lille a fait courir le ballon, le porteur du ballon a toujours eu de la liberté, il n’y a pas de pression sur le porteur, on n’oblige pas l’adversaire à jouer long ; on ne met pas ce qu’il faut. Ce n‘est pas un problème de tactique, c’est plus un problème d’état d’esprit. Aujourd’hui, vous ne passez plus dans le football seulement avec le talent. Et j’ai vu plus de talent côté lillois sur ce match qu’à Bordeaux. S’il y a deux ou trois à zéro en première mi-temps si Jérôme Prior ne fait pas les arrêts qu’il faut, il n’y a rien à dire. On a joué 5-10 minutes correctes, mais on n’est pas dangereux, on n’est pas méchants. Au lieu de se faire des passes et jouer à la baballe derrière, on ne doit pas avoir peur de laisser 35-40 mètres derrière nous ou même avoir la moitié de terrain dans son dos. On doit prendre des risques. On veut gérer, et on réagit. Du coup, on est puni parce que l’adversaire sort et a toute l’opportunité de s’approcher du but. Une fois qu’on est mené, on commence à réagir, mais l’adversaire se recroqueville et la seule chose qui pouvait nous arriver avec la manière dont on joue, c’était d’en prendre un deuxième. L’adversaire vous attend dans un fauteuil. J’ai vu des lillois reprendre le ballon, venir, jouer à la balle, organiser, renverser d’un côté, aller de l’autre… S’ils avaient joué avec de la justesse, ils nous auraient transpercés […] Quand tu es chez toi, et que l’arbitre siffle le début de match, tu dois sentir une équipe présente, tu dois presser tes adversaires. Et même s’ils sont bons techniquement, si le mec est pressé, il met dans la tribune… ».

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever