• Non classé

Stopyra : « Même des garçons qui ont eu une double fracture, pendant deux ans on les a accompagnés »

Yannick Stopyra

 

Au centre de formation, les jeunes bénéficient d’un accompagnement de tous les instants, comme l’a expliqué Yannick Stopyra. « Bordeaux fait partie des clubs où il y a une très belle formation parce qu’il y a des centres où les gamins sont laissés un peu tout seuls, où il n’y a pas de surveillants… Là, ils sont toujours accompagnés. Un blessé, on aurait tendance à dire qu’il n’est pas important parce qu’il ne joue pas. Ici, vous verriez tout ce qu’on fait pour un blessé… Même des garçons qui ont eu une double fracture, pendant deux ans on les a accompagnés. Moi, j’ai connu ça à Sochaux, au tout début je prenais le bus tout seul. Je fais 10-20 minutes de bus avec les béquilles… […] Quand vous regardez le programme d’un gamin, c’est démentiel. Il a une scolarité normale, il s’entraine tous les jours, parfois deux fois par jour. Il a le match du week-end et fait parfois quatre heures de bus. C’est très lourd. Ils ont une vie très minutée. L’assistanat, on le fait aussi pour qu’à un moment donné il prenne des initiatives ».

 

GirondinsTV/GoldFM

Retranscription Girondins4Ever