• Non classé

Gourvennec : « On est encore loin de ce que l’on est capable de réaliser »

2016-12-03-22_12_37-microsoft-silverlight

 

Voici une réaction un peu plus condensée de Jocelyn Gourvennec, réagissant à la chaine TV du club au terme de la rencontre face au LOSC.

 

« On a fait une première mi-temps trop timide. On voulait les gêner beaucoup plus, on l’a fait par moments. A chaque fois qu’on les a bien pressés, c’était dangereux derrière. Il y a la tête de Diego qui passe juste à côté. Et puis, on leur a fait des cadeaux, un coup une glissade, un coup un ballon qui est presque une passe décisive. On les a mis dans le bon sens. Ça nous a un peu fragilisés, ils ont trois occasions nettes, Jérôme fait de supers arrêts et puis on est battu juste avant la mi-temps sur un coup de pied arrêté où on est en retard. Avec un but de retard, on a encore modifié. Il y a eu encore une belle réaction. On a été beaucoup plus conformes à ce que l’on doit faire et à ce qu’on est capable de faire en seconde mi-temps même si le début de la deuxième a été difficile. Après, la dernière demi-heure a été à sens unique. On a poussé, on a le penalty. Dans un match où l’on a un peu souffert, pendant 55 minutes à peu près, on n’a pas su revenir. On a poussé mais cela n’a pas été suffisant […] On est encore dans la réaction. Dès qu’on corrige, dès qu’on remobilise c’est mieux mais on a du mal à prendre le jeu à notre compte sur les entames de matches, sur les premières mi-temps. A domicile, on doit avoir beaucoup plus de temps forts. C’est plus difficile, il faut qu’on travaille là-dessus, qu’on prenne un peu plus nos responsabilités aussi. Je préfère qu’on fasse des mi-temps où on entreprend même en ratant que de ne pas entreprendre et d’avoir peur de rater. On est encore loin de ce que l’on est capable de réaliser. Il faut qu’on se libère plus, qu’on travaille là-dessus. Il faut qu’on s’améliore ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever