• Non classé

Leenhardt : « Ce n’est pas inquiétant, mais c’est vraiment dérangeant, parce que ça se répète »

capture-decran-2016-11-30-a-20-34-56

 

Lawrence Leenhardt est revenue sur la rencontre face à Bastia, où les Girondins de Bordeaux ont fait match nul (1-1). La journaliste trouve dérangeant que l’équipe bordelaise ne joue que quelques courtes périodes dans un match.

 

« C’est ce qui ressort un peu à chaque fois aussi. Il faut bien différencier le positif, c’est-à-dire les points pris et le classement, et puis le contenu, qui depuis quelques semaines est insatisfaisant. Encore une fois, contre Dijon il y a la victoire et c’est ce qui compte, mais on ne peut pas se satisfaire du contenu du match. D’autant plus que l’égalisation puis la prise d’avantage, ça reste très limite. C’est quand même un tir de Ménez qui est miraculeusement sur Kamano, qui est tout content de se trouver là. C’est un peu inespéré. Puis à Bastia, même si c’est à l’extérieur, même s’il y a un contexte, je pense qu’on voulait montrer autre chose, et ça n’a pas du tout été le cas. Il y a eu un bon quart d’heure mais ce n’est pas suffisant […] C’est presque l’encéphalogramme plat. Ce n’est pas inquiétant, mais c’est vraiment dérangeant, parce que ça se répète. On a du mal à comprendre pourquoi les bordelais qui dominent ou qui sont supérieurs sur le papier et même techniquement, perdent complètement le fil et à l’œil leur envie de marquer, leur capacité à jouer… Il n’y a pas d’explication par rapport au match, c’est eux-mêmes. Là, on parle du contexte bastais, mais ça a bien changé. C’était vide, il n’y avait pas non plus une pression excessive. Il n’y avait pas de raison, et c’est ça qui interpelle ».

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever