• Non classé

Gourvennec : « On ne met pas suffisamment de maîtrise dans les matches »

Gourvennec

 

En conférence de presse d’avant-match, le coach Jocelyn Gourvennec a parlé d’un certain manque de maîtrise dans les matches de son équipe. En faisant notamment référence aux matches face à Dijon et surtout Guingamp. « Quand je parlais de crispation, c’est un ressenti, par rapport à ce que je vois à l’entrainement et ce que l’on n’est pas toujours capable de toujours transférer en matches. C’est plutôt sur des matches à domicile. A l’extérieur, on a parfois été imprécis, pas toujours très justes. Il faut aussi mettre en avant le fait que l’on soit très perfectible, on n’est pas constants dans les matches. On ne met pas suffisamment de maitrise dans les matches mais on est là. Et ça ce n’est pas du luxe, il faut aussi le mettre en avant. J’espère que lorsque l’on sera un peu plus dans la maitrise et un peu plus juste tous ensemble parce que parfois c’est les uns après les autres dans le match. Quand ce sera un peu plus ensemble et tout le temps, je pense que ce sera encore mieux ».

 

Suite à cela, il a évoqué l’aspect tactique tactique à prendre en compte dans l’analyse de l’adversaire. « Ça veut dire aussi que les adversaires craignent certaines choses. On arrive à s’imposer plus ou moins mais c’est sûr que l’on est plus à s’adapter à l’adversaire qu’autre chose, je le sais lorsque j’ai été entraîneur de Guingamp. Quand on est à Bordeaux c’est un peu différent. On a un peu plus de force et on doit être capable d’imposer un peu plus de choses. Ce que les adversaires s’adaptent plus ou moins. Je ne pensais pas par exemple que Bastia jouerait à cinq à domicile dans la foulée du match de Nice. Ils l’ont fait quand même. Après on s’adapte aux stratégies. Je ne tiens pas trop compte de ça. On prévoit certaines choses qui reviennent chez l’adversaire. Ce n’est pas non plus qu’une bagarre tactique à chaque match. Il y a aussi beaucoup à se focaliser sur nous et que l’on ait encore plus confiance en nous que ce que l’on fait. Ça passe aussi par là. On est capable de faire de bonnes choses, il faut s’en convaincre encore un peu plus. Travailler encore et toujours parce que l’on travaille toujours. Et faire en sorte que l’on hausse le niveau ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever