• Non classé

Leenhardt : « On n’a peut-être pas ce profil de tueur, des joueurs un peu ‘chien' »

Diego Rolan

 

Lawrence Leenhardt explique que le problème bordelais aujourd’hui, se situe offensivement. Voici son analyse de la situation.

 

« Il y avait des raisons pour lesquelles Rolan a été mis sur le banc, même s’il a marqué contre Lorient. Contre Guingamp c’était un peu du même niveau. Malcom est aussi moins tranchant. Si tes joueurs flambent et sont en forme… Le problème est là. La preuve, tu tiens quand même le choc à Guingamp, tu es solide. Mais Bordeaux n’a pas marqué dans le jeu. Le problème il est là en ce moment, Bordeaux a besoin de beaucoup d’occasions pour marquer, et parfois n’y arrive pas du tout […] Pour Jocelyn Gourvennec, on n’arrive pas à appuyer nos actions, à faire mal, parce qu’on manque de grinta, cette faim de gagner. C’est vrai que quand on regarde, on a cette impression de ce manque de confiance quand on recule. Quand Gourvennec l’a dit, ça interpelle parce que quand on prend les joueurs un par un, on n’a peut-être pas ce profil de tueur. On a des joueurs techniques, qui sont peut-être plus dans le joli que le vilain mais qui va au fond. Un Pauleta ne faisait pas de fioritures mais marquait toujours. Laborde peut être plus dans cet état d’esprit, il est plus batailleur. Rolan l’était, l’est un peu moins aujourd’hui. On manque peut-être de joueurs comme ça, un peu ‘chien’, qui se dépouillent. On a le revers un peu de cette technicité dans nos profils offensifs. Ça, ça s’apprend. On l’a vu l’année du titre de Laurent Blanc, on a vu des joueurs gentils se transformer en tueurs, parce qu’ils avaient cette faim de gagner qu’ont les grands joueurs ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever