• Non classé

Huard : « Tout le monde se gargarise de Nice, mais on devrait être devant »

Malcom

 

Plusieurs joueurs ne se sont malheureusement pas montrés à leur avantage face à Caen, la faute à la pelouse. Gaëtan Huard a insisté sur la fatigue que celle-ci peut procurer aux joueurs, qui s’usent tout au long de la rencontre. Au final, la conclusion c’est que Bordeaux a perdu des points, la faute à son propre outil… « Tu ne peux pas le voir Malcom sur ce terrain. Au-delà de ne pas être bon, le terrain il est épuisant, éprouvant, à courir il est fatiguant ! C’est comme si tu courrais dans le sable, donc les mecs sont fatigués. Forcément des garçons comme Malcom qui n’ont pas le rythme pour jouer tous les trois jours, peuvent tirer la langue. Mais quand tu vas à Metz, Lyon, où ce sont des billards… Aujourd’hui, la problématique te coute cinq points, les places européennes à la fin peuvent se jouer sur les cinq points que tu as déjà perdus… Par rapport à cette mauvaise pelouse, on a perdu cinq points ! Aujourd’hui, tout le monde se gargarise de Nice, mais on devrait être devant, on devrait avoir cinq points de plus ».

 

Alors, la solution semble toute trouvée pour éviter de s’empêtrer… Une solution que le consultant ne veut même pas imaginer. « Jouer autrement ? Mais comment ? Bah tu mets Kiese Thelin devant, et puis tu arroses… Ou tu viens en soutien de Kiese Thelin, qu’il remise… Tu changes, kick & go, allez vas-y ! ».

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever