• Non classé

Huard donne son avis sur le début de saison de Nice et Toulouse

Pascal Dupraz

 

Gaëtan Huard a donné son avis sur le début de saison de deux équipes actuellement en haut du tableau. L’on commence par l’OGC Nice, en tête de Ligue 1 et qui n’a pas encore perdu un seul match.

 

« C’est ce qui me plait malgré le départ de Claude Puel, la continuité. Un recrutement surprenant mais intéressant. Ils amènent ce côté médiatique qui manque du côté de Nice. Nice a besoin de stars, de pression médiatique, et à Nice il y a la pression parce que le public est compliqué. Je trouve ça très intéressant qu’ils restent dans la continuité. C’est une équipe à prendre au sérieux. C’est un club intéressant et en progression. Il y a une ferveur là-bas, si ça marche bien ils vont remplir le stade. La passion va revenir et la sauce va prendre. C’est le club de la Côte d’Azur ».

 

Puis le consulta embraya sur Toulouse, un club qu’il apprécie.

 

« Il y a plein de jeunes, Lafont me surprend dans les buts. C’est un garçon intéressant qui emmagasine énormément d’expérience et de maturité à chaque rencontre. Ce qui semble intéressant, c’est qu’il affiche de la régularité. Il a aussi une chose, c’est que derrière il a un peu de marge avec son second. C’est un club qui a de la qualité au niveau de sa jeunesse. L’axe central, c’est très bon, ça a de la taille, on en a fait les frais. On ne peut pas dire que cela se joue sur la qualité de leur terrain puisqu’ils vont aussi chercher des résultats à l’extérieur. Ce qu’ils ont vécu la saison passée, après cet enfer, là ils surfent sur la vague du plaisir. La saison passée, ils avaient peur de rentrer sur le terrain, carrément […] Un petit mot sur Dupraz. La seule chose pour laquelle je m’inquiète, c’est que je vois tous les journalistes l’encenser, il est très bon dans la communication, il a toujours sa petite phrase et les journalistes adorent ça. J’ai peur qu’à un moment il en fasse trop, si la manivelle part dans l’autre sens, ça va décaniller et tous ceux qui lui brossent le poil dans le bon sens, vont se retourner. C’est aussi le jeu. Au-delà du personnage, c’est un garçon intelligent dans la gestion d’un match. Il travaille énormément, il prépare ses matches, il s’adapte à l’adversaire qu’il étudie beaucoup. C’est un gage de qualité et de valeur, c’est que tactiquement il est aussi très bon. Après, dans son vestiaire il est costaud, il tient ses joueurs. Mais c’est quelque chose qui peut être éphémère, c’est à dire que quand ça va aller moins bien, ça peut aller très vite vers le bas ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever