• Non classé

[AJ] Diawara : « Je me suis vraiment régalé à Bordeaux »

Souleymane Diawara Tennis Ballon Bordeaux (2)

 

Souleymane Diawara a raconté le moment où Bordeaux est venu le chercher, alors qu’il jouait à Charlton en Angleterre, club qui venait de descendre en deuxième division.

 

« A Bordeaux, j’ai vraiment progressé aux côtés de Laurent Blanc, que je remercie d’abord, avec Jean-Louis Gasset. En plus de ça, on a gagné un championnat, le trophée des Champions, des coupes, je me suis vraiment régalé à Bordeaux. Je venais de descendre avec Charlton et le coach ne voulait pas me laisser partir. Alan Pardew, il était là, il me racontait sa vie, il ne me disait que de la merde en plus… (rires) Mais à la base c’était Iain Dowie, un Irlandais je crois, c’est lui qui m’a fait venir, sauf qu’il a été limogé et Pardew est arrivé ensuite. Il a commencé par me dégager du groupe, pendant deux matches en tribunes ; j’ai respecté et travaillé. Puis il m’a remis et j’ai fait des bons matches, on ne prenait plus de buts, je ne dis pas que c’était pas que grâce à moi, mais j’étais dans l’équipe. Et, du jour au lendemain, il me remet en tribunes ! A la fin de la saison, je dois partir, il y a Bordeaux qui vient, et il me dit : ‘Je ne veux pas que tu partes, je veux que tu sois mon capitaine’… ‘Mais qu’est-ce que tu me racontes ? Capitaine de quoi ! Je ne comprends pas l’anglais, je veux retourner en France !’ ; c’était la guerre. Et là, Laurent Blanc et Jean-Louis Gasset m’ont appelé pour me dire qu’ils ne vont pas me lâcher ; je suis parti au conflit avec Charlton. Il me restait 4 ans de contrat là-bas. Bordeaux m’a pris pour 5 millions je crois ».

 

https://twitter.com/SFR_Sport/status/780809021267804160

 

Retranscription Girondins4Ever