• Non classé

Bauderon : « Si on la change, on serait obligé d’abandonner la pelouse hybride »

Pelouse stade

 

Alain Bauderon avait déjà donné de nombreuses informations sur la pelouse de notre stade, après avoir discuté avec Alain Deveseleer. Il donna encore plus de détails sur la marche à suivre de nos jardiniers et explique qui si la pelouse devait être changée, elle ne serait donc plus hybride… « Dimanche, à 8 heures, les jardiniers ont travaillé sur la pelouse pour sortir tous les brins d’herbe pourris, et ils sont en train de la travailler ; l’ensemencer avec des semences rapides, l’arroser, user de la luminothérapie, tondre dès que ça repousse pour que les brins se multiplient. Et ils se donnent jusqu’à un petit peu avant Nancy. Et si jamais ça ne prenait pas, il faudrait que SBA prenne la décision (de la changer). Les Girondins n’ont rien à voir avec la pelouse. Le seul problème c’est que si on la change, Bordeaux serait obligé d’abandonner la pelouse hybride. On retrouverait une pelouse avec des plaques et une pelouse qui, en janvier-février quand le football et le rugby vont tomber en même temps, aurait des problèmes. On fait tout à Bordeaux pour garder cette pelouse hybride, espérons que cela marche ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever