• Non classé

Gourvennec : « Le terrain, il faut que ça change parce que ce n‘est pas possible »

capture-decran-33

Jocelyn Gourvennec est forcément déçu suite à cette nouvelle contre-performance à domicile (0-0) et il tient à déresponsabiliser ses joueurs au vu du piteux état de la pelouse.  « Le terrain, c’est un vrai problème. Je n’en ai pas parlé la semaine dernière, je voulais laisser passer les trois matches. Maintenant, il y a quatre semaines avant la réception de Nancy. On peut penser que ce sera un autre type de match, j’espère que les choses vont évoluer parce que là, que ce soit pour les spectateurs ou les gens qui viennent au stade, pour les acteurs, les joueurs, c’est très désagréable. Ça fait trois mois qu’on a démarré notre saison et on doit avoir un terrain conforme au statut d’un club comme ça. Il faut que ça change parce que ce n‘est pas possible. On peut perdre aussi des matches sur des bons terrains, mais en termes de spectacle et de standing, Bordeaux mérite autre chose […] La pelouse ralentit le jeu, vous ne pouvez pas enchaîner sur des prises de balle, donc par rapport à notre profil, ça ne nous sert pas […] De voir l’équipe très cohérente du début à la fin – on a très peu ouvert alors qu’on attaquait beaucoup – on aurait pu se punir à la fin et ça aurait été le pompon… On est resté très cohérent, on a gardé notre envie de jouer et de les déplacer et de les faire défendre. Ça n’a pas abouti. Je ne peux que féliciter les joueurs d’avoir autant de réussite dans les passes sur une configuration de match comme celui-là, mais ça n’a pas été suffisant pour le gagner ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever