• Non classé

Roustan : « Quatre matches c’est le minimum… »

didier-roustan

 

Didier Roustan a réagi aux propos de Jean-Michel Aulas, qui estimait que Malcom faisait du cinéma sur le geste de Maxime Gonalons. « C’est un attentat qu’il a fait Gonalons… La chance de Malcom, c’est de ne pas avoir les crampons sur la pelouse, mais ça tourne quand même, il peut lui casser la jambe ! C’est vrai que Gonalons n’est pas un coutumier du fait, si c’est Roy Keane qui fait ça, ça amplifie… Mais s’il est maladroit, en retard, et qu’il s’y prend mal, quatre matches c’est le minimum… C’est vachement dangereux. Le geste est terrible. Tu reproches à Malcom d’avoir repris le jeu… Il emploie des arguments qui sont indécents ».

 

De son côté, Guy Roux ajoute. « C’est le côté du protège-tibia qui a protégé Malcom, mais c’est la cheville qui a tourné. Il a une cheville hyper souple, sinon ça aurait été les quatre ligaments qui auraient cassé ».

 

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever