• Non classé

[AJ] Jemmali : « On ne passe pas onze années dans un club sans être ému à la fin »

Micoud Jemmali dernier match Chaban

 

David Jemmali s’est souvenu de son dernier match au Parc Lescure, sur les ondes d’ARL. « C’était Bordeaux-Sochaux. Laurent Blanc m’avait fait rentrer à un quart d’heure de la fin, c’était le dernier match à domicile. C’était assez émouvant, oui. On ne passe pas onze années dans un club sans être ému à la fin, quand on sait que l’aventure touche à sa fin. Le stade était plein, on était deuxièmes. Je savais qu’il ne me restait que quelques minutes à fouler la pelouse du Parc Lescure, j’en ai profité, j’en ai pris plein les yeux, les oreilles, c’était vraiment un super moment ».

 

Puis il se souvint de ses deux plus beaux buts. « Je vais en citer deux. D’abord, le premier de ma carrière, Bordeaux-Rennes au Parc Lescure. C’est l’année où on est Champion d’ailleurs. C’est Kiki Musampa, qui s’amuse sur le côté et fait un peu la misère aux défenseurs, et qui met un super centre. Je me rappelle parce que j’étais dans le rond central. Je vois Kiki qui s’amuse avec son latéral, et Ali Benarbia me dit ‘vas-y je n’en peux plus, je suis cuit’. J’ai piqué un sprint dans la surface, je ne sais pas pourquoi, le ballon est arrivé et j’ai mis un coup de tête. Ça reste le premier but, surtout pour un défenseur comme moi qui n’ai pas l’habitude d’en marquer trente. Et puis le plus beau pour moi restera celui de Sochaux, où on gagne 3-0, où je mets une reprise de volée dans la lucarne de Teddy Richert ».

 

Pour conclure sur ses meilleurs souvenirs. « Le meilleur souvenir reste le titre de Champion. Ensuite, la première fois que vous entendez la musique de la Ligue des Champions. Puis le troisième, le dernier match contre Sochaux où on fait ses adieux aux Girondins ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever