• Non classé

Di Meco : « J’essayais parfois de l’emplâtrer, mais ça ne marchait pas »

FOOTBALL - CHAMPIONS CLUB'S EUROPEAN CUP 1985 - SEMI-FINAL - SECOND LEG - 24/04/1985 - GIRONDINS DE BORDEAUX v JUVENTUS TURIN - MASSIMO BONINI (JUV) / JEAN CHRISTOPHE THOUVENEL (BOR) - PHOTO FLASH PRESS

FOOTBALL – CHAMPIONS CLUB’S EUROPEAN CUP 1985 – SEMI-FINAL – SECOND LEG – 24/04/1985 – GIRONDINS DE BORDEAUX v JUVENTUS TURIN – MASSIMO BONINI (JUV) / JEAN CHRISTOPHE THOUVENEL (BOR) – PHOTO FLASH PRESS

 

Eric Di Meco a eu le droit à son portrait dans L’Equipe. A la question de savoir quel était le joueur qu’il redoutait le plus, le consultant répond. « Jean-Christophe Thouvenel ! Lui c’était un rugueux au sein de la grande équipe de Bordeaux. Quand je l’affrontais, au début des années 1980, je jouais encore ailier gauche, lui c’était un latéral droit offensif et je passais mon match à courir derrière lui. J’essayais parfois de l’emplâtrer, mais ça ne marchait pas, il était vraiment dur au mal. Je me demande même si ce n’est pas après mes performances contre Jean-Christophe qu’on a pensé à me mettre arrière, parce que, face à lui, je ne faisais que défendre ».