• Non classé

Benarbia : « Dans l’engagement et tactiquement, ce n’était pas très fluide »

Ali Benarbia

 

Dans l’After Foot de ce samedi soir, le consultant Ali Benarbia est revenu sur la performance des bordelais face à Angers (0-1). « Même commentaire que pour Emery ou Gourcuff, l’entraîneur vient d’arriver avec une méthode et un style de jeu qui sont totalement différents de l’entraîneur précédent. On va lui laisser un peu de temps. On a lu des faits luisants comme le match de Sainté ou le match contre Lyon, qui montrent que l’on peut avoir de l’espoir coté bordelais. C’est un match qui est loupé, totalement. Dans l’engagement et tactiquement, ce n’était pas très fluide. Les joueurs avaient l’air d’être un peu perdus sur le terrain, et ça ne fonctionnait pas. On ne va pas s’enflammer dans le mauvais sens non plus. Tu es une équipe de Bordeaux, et tu es censé faire le jeu face à Angers. C’est normal, car ce n’est pas Lyon ni Paris. Mais faire le jeu, ça veut dire avoir des occasions devant le but et se projeter souvent en contre-attaque quand il faut. Et ils ont les joueurs pour. Quand tu as des Ounas, des Malcom, des Ménez, des Rolan, tu as les joueurs pour marquer. C’est l’entraîneur qui doit trouver l’équilibre. Tu attaques mais ce n’est pas pour autant que tu dois laisser des boulevards à l’adversaire. Ce que je ne comprends pas non plus, c’est le retour de Sertic qui est repositionné en défense centrale alors qu’il est milieu de terrain. Certes, il est intelligent et avec de la relance. Mais je préfère un Toulalan en défense et un milieu Sertic-Plasil. Ça fait un moment qu’il aurait dû trouver ce défenseur central à coté de Pallois […] Je ne m’inquiète pas pour Bordeaux, ils vont se refaire progressivement comme chaque année, et ils vont finir entre la dixième et la troisième place. Mais ce serait bien de les retrouver en Europa League. Avec Gourvennec, il y aura plus de jeu […] Je n’arrive pas à comprendre, que lorsque l’on a un joueur comme Crivelli, qui est de la formation, qui est un vrai avant centre, de le prêter. Certes, ça ne t’empêche pas de ramener Ménez, mais je pense qu’il manque un avant-centre sur qui on peut s’appuyer. Il aurait pu former un bonne doublette avec Rolan. En plus, il l’avait démontré, qu’il était agressif. C’est dommage ».

 

RMC Sports

Retranscription Girondins4Ever