• Non classé

Gautreau : « Ce n’est pas Triaud qui allait lui dire de changer de tactique tous les deux jours »

Florent Gautreau

 

Dans l’émission sportive de RMC, Florent Gautreau est revenu sur le changement d’entraineur et de style entre Willy Sagnol et Jocelyn Gourvennec.

 

« Lorsque l’on écoute Favre (l’entraineur suisse de Nice, ndlr), on se dit qu’il parle de jeu mais il ne faut pas toujours dire qu’il n’y a que les étrangers. Gourvennec depuis des années, à la fois parle de jeu mais parle aussi d’autre chose. Voilà quelqu’un à qui on peut parler de tout sans se voir pointer du doigt comme si on avait dit un gros mot. On l’avait dit il y a quelques années, en se trompant un peu car sur le casting global, il y en a qui n’ont pas réussi. Makélélé à Bastia, Sagnol à Bordeaux. On avait dit qu’il y avait de l’air frais, du changement. On ne tournait pas toujours autour des mêmes. Après, on s’est un peu emballé sur le côté air frais mais ça ne suffit pas l’air frais. Il faut le boulot, le travail pendant des années. Pour être honnête, on espérait que Sagnol ayant connu le staff d’un gros club comme le Bayern Munich, on s’était dit qu’il allait en retirer, nous apporter beaucoup de choses. Il s’est senti lâché mais lui a changé dix fois de suite de composition d’équipe. À un moment donné, ce n’est pas Triaud qui allait lui dire de changer de tactique tous les deux jours. Avec Gourvennec, tu n’auras pas l’effet Galtier ou autres qui est de dire par exemple, je perds 4-1 lors de la première journée et de dire les joueurs m’ont déçu mais aussi le niveau du banc ».

 

RMC

Retranscription Girondins4ever