• Non classé

Gourvennec : « J’ai appris en sixième division énormément de choses »

Jocelyn Gourvennec

 

En 2008, Jocelyn Gourvennec décide de débuter sa carrière d’entraîneur à la Roche-sur-Yon, club de DH à l’époque. Il s’est expliqué sur ce choix sur la radio des Girondins, Gold FM. Deux ans plus tard, il arrivera à Guingamp jusqu’à la saison dernière avec le parcours que l’on connaît.

 

 

« Je voulais apprendre mon métier. Même si j’avais des choses en tête, je savais ce que je voulais mettre en place et la manière dont je voulais le mettre en place. Simplement, je n’ai pas privilégié l’apprentissage de ce nouveau métier par les jeunes, je voulais aller tout de suite vers les adultes pour gérer un groupe, un club, et c’est pour ça que j’ai démarré chez les amateurs. J’ai estimé que pendant que je continuais à me former à la Fédération, pour avoir les diplômes nécessaires, il fallait que je mette tout ça en pratique, que je m’exerce. Ça s’est fait en DH à la Roche-sur-Yon, c’est un très bon club amateur, avec une bonne qualité dans la formation des jeunes. Ça m’a énormément plu. J’ai pu pendant deux ans m’aguerrir, toucher un peu tous les secteurs d’activités dans la vie d’un club, dans la gestion humaine, dans la relation aux bénévoles, aux salariés, des éducateurs, d’un groupe, des matches. J’ai appris en sixième division énormément de choses. C’est Monsieur Le Graët qui est venu me solliciter pour prendre Guingamp qui descendait en National, qui voulait pour la première fois dans l’histoire de Guingamp un jeune entraineur, ce qui ne s’était jamais fait. Je suis passé chez les professionnels en National, ce qui était une bonne étape pour moi et puis j’ai gravi les échelons comme ça […] La logique voulait quand en 2010, j’ai obtenu mon DEPF, Guingamp m’a sollicité. Mais Monsieur Le Graët qui a souvent un coup d’avance m’a sollicité, ça s’est bien passé, et j’ai trouvé que c’était l’idéal. L’histoire a fait qu’on est reparti sur un cycle à Guingamp, sur 6 ans, on est passé du National à la Coupe d’Europe. On peut penser que ça a été vite de l’extérieur me concernant, mais j’ai le sentiment d’avoir avancé par étapes, d’avoir construit les choses ».

 

Retranscription Girondins4ever