• Non classé

Triaud : « Il faut accepter le risque de la présence de quelques maladies et être patient »

Stade, pelouse

 

La pelouse du Matmut Atlantique a été attaquée par un champignon qui l’a forcément abimée. Voici l’avis de Jean-Louis Triaud sur le sujet. « La pelouse du Matmut, on n’en est pas responsable. Ce n’est pas nous qui la gérons, l’entretenons, même si on a des accords qui oblige le gestionnaire à nous livrer une pelouse parfaite pour pouvoir jouer, ce qui n’est pas le cas. Je m’aperçois que l’été a été compliqué pour les pelouses, d’habitude le soleil aide l’herbe à pousser, là il semblerait que ce soit le contraire. Cela occasionne en tout cas des maladies. Et puis il y a cette stratégie raisonnable et tout a fait respectable, d’utiliser le moins possible de produits chimiques pour l’entretien de ces pelouses. Il faut accepter le risque de la présence de quelques maladies et être patient. Les vilaines pelouses, ce n’est pas joli sur l’écran, mais la chose que l’on peut dire c’est que les adversaires à ce niveau-là sont à égalité ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever