• Non classé

Triaud : « Poko a fait une faute, plutôt bête, un manque de réflexion »

Groupe, André Poko

 

Jean-Louis Triaud a nié avoir subi les exigences des Ultramarines concernant André Poko. Il l’a répété hier soir sur Gold FM, même s’il va au final expliquer que c’est un peu pour la réaction des supporters à son encontre, qu’il a préféré voir le gabonais quitter Bordeaux.

 

« Sans ces problèmes sur les réseaux sociaux, je pense qu’il aurait été gardé. Ce garçon a fait une faute, plutôt bête qu’autre chose, un manque de réflexion. Donc on a pensé pour lui que c’était mieux de le transférer, pas parce qu’on voulait répondre à la pression populaire mais simplement parce que ça aurait été impossible pour lui d’exercer son métier à Bordeaux dans de bonnes conditions. Donc pourquoi garder un garçon qui aurait été exposé dès le premier entrainement à la pression d’une partie de nos supporters. On ne s’est pas dit ‘ohlala les Ultras ne sont pas contents, il faut vite s’en débarrasser’, non. On s’est plutôt demandé ‘qu’est-ce qu’on va faire de Poko si sur le terrain il se fait siffler’. C’est difficile à vivre. On a connu des garçons qui disent que ça leur est égal, et pour les gens de l’extérieur qui disent ça, je leur dis de venir un jour au stade, de se mettre au milieu de la pelouse à vingt et quelques années, et faites-vous siffler par une tribune entière… Vous verrez si ça vous laisse insensible. Pour ces raisons-là, on s’est dit que ce n’était pas la peine de garder un garçon qui ne sera pas efficace pour nous ni utilisable, parce qu’il ne sera pas dans de bonnes conditions, donc autant le transférer ».

 

Retranscription Girondins4Ever