• Non classé

Romil : « Signer à Bordeaux est une deuxième chance »

Jorris Romil

 

Sud Ouest a interviewé Joris Romil, l’attaquant de la réserve des Girondins. Il y raconte ses débuts au foot à 13 ans avec ses copains avant de faire un essai à Reims où il passera de défenseur central à milieu offensif puis attaquant. « J’étais défenseur central. Devant l’examinateur, je dis que je suis milieu offensif ! J’ai signé, marqué pas mal de buts et l’année suivante, on m’a mis devant ». Malgré cela il ne sera pas conservé au Stade de Reims. « Mes rêves sont tombés. Un peu dégoûté, je n’avais plus le cœur à jouer au foot. J’avais besoin de faire une pause pour savoir vraiment ce que je voulais, penser à mon avenir ».

 

Après une pause d’une année, il reprit grâce à son père. Il jouera à Drancy puis à Sablé-sur-Sarthe qui évolue en CFA2 avant de rejoindre les Girondins cet été. Signer à Bordeaux, lui a fait passer un cap. « Signer à Bordeaux est une deuxième chance. Je suis venu avec ma compagne. Je dois me prendre en charge, c’est très différent du centre de formation, j’ai une vie d’adulte. Je me suis responsabilisé, j’ai pris de la maturité ». Il reconnaît devoir beaucoup aux Girondins de lui offrir cette chance. « Je n’avais pas conscience de ma chance d’être dans un centre de formation. Il y en a tellement qui voudraient être à notre place que l’on n’a pas le droit de croire que tout nous est dû parce qu’on sait à peu près jouer au foot. Aujourd’hui, je me suis endurci, je suis plus sérieux. Je sais que si Bordeaux ne m’avait pas ouvert les bras, j’aurais quelque part été vide ».