• Non classé

Sertic : « Je suis basé sur le présent et tout ce qu’il s’est passé est derrière »

Photo Iconsport

Photo Iconsport

 

Grégory Sertic a re-goûté aux sensations d’un match officiel, face à Nantes. Notre défenseur central raconte. « J’étais très heureux de retrouver le groupe, mes coéquipiers, même les mises au vert m’avaient manqué. Retrouver ce public, ce magnifique stade… Après, j’ai pensé à toutes les personnes qui m’ont aidé pendant cette période assez compliquée. Dès que ça allait bien, je pensais revenir, et j’avais toujours une petite douleur qui réapparaissait. Donc ce n’était que du positif, j’espère qu’on va continuer comme ça et qu’on va faire d’aussi bonnes performances que contre Nantes, et à titre personnel que mon genou tienne le coup, mais c’est bien parti ».

 

Un match officiel, un match différent des matches amicaux qu’il a disputé en préparation. « Les amicaux, c’est de l’entrainement. Enfin, ça compte, sans compter. Ce match était le premier officiel depuis Reims l’année dernière, cela faisait 384 jours que je n’avais pas joué un match officiel, donc ça faisait du bien moralement. J’ai repensé à tout ce que j’ai vécu, ça n’a pas été tous les jours facile, mais j’en suis sorti aujourd’hui plus grand et je suis fier de ça ».

 

Et à présent, plus de doutes, plus aucune crainte de rechuter. « Il n’y a plus d’appréhension maintenant. Je reviens tellement de loin, j’ai tellement eu de douleurs que maintenant quoi qu’il arrive, je suis prêt. Si je dois me re-blesser je me re-blesserai, ce n’est pas grave. Je suis basé sur le présent et tout ce qu’il s’est passé est maintenant derrière. C’est du passé, je ne veux plus y penser, et je n’ai aucun appréhension ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever