• Non classé

Stopyra : « La richesse de ces joueurs-là, c’est de dézoner en permanence »

Yannick Stopyra

 

Dans l’édition du jour de L’Equipe, Yannick Stopyra a analysé l’attaque tricolore et son comportement face aux italiens hier soir. Il a donné ses impressions sur le jeune attaquant tricolore Anthony Martial, le premier buteur de la soirée. « Martial a marqué quand il a commencé à dézoner. Sur son côté gauche, il n’a pas été dangereux. Quand il est rentré dans l’axe comme Griezmann, oui. Il a une occasion et il la met. Martial a fait du Griezmann. La richesse de ces joueurs-là, c’est de dézoner en permanence ». Même constat pour le milieu de terrain de West Ham, Dimitri Payet. « Le fait de jouer à droite pousse Griezmann à jouer contre nature. Tu l’as vu resserrer plus souvent dans l’axe. Il ne peut pas faire une saison sur le côté droit comme ça. Ce n’est pas possible ».

 

Quant à l’attaquant de pointe tricolore Olivier Giroud, il a encore fait preuve de réalisme. « Giroud, un but. Il y a des gens qui aiment ces joueurs. Ils mettent au fond la seule occase qu’ils ont. Sur ce vrai but d’avant-centre, Giroud me fait penser à l’Allemand Gerd Müller, qui avait une rotation et une facilité pour pivoter incroyables ». Ce qui n’a pas été le cas de Gignac qui ne montre plus énormément depuis l’Euro. « Le petit coup de génie qu’il avait dans sa réussite lui fait défaut aujourd’hui. Est-ce l’attaquant qu’on attend ? C’est peut-être la chance de Gameiro. Dembélé à l’insouciance, la folie de sa jeunesse. C’est ce qu’on va attendre de lui et qu’avait Gignac quand il a démarré avec Toulouse ».