• Non classé

[AJ] Giresse : « Il y a de bonnes bases avec de la jeunesse »

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

De passage sur RMC, Alain Giresse a évoqué les bonnes phases des sélections françaises. Après la finale pour les A, les U19 ont remporté l’Euro : « Les jeunes sont Champions d’Europe, ce résultat est probant, et sans contestation. Maintenant, c’est la projection que l’on peut se faire d’une génération, avec tous les obstacles qu’il y a à franchir. On a déjà connu des générations dorées, qui n’ont malheureusement pas débouché sur des jeunes indispensables et des pièces maitresses de l’équipe A. Ils ont tout pour, mais il faut avoir le bon cheminement pour atteindre le haut niveau ce qui est une autre étape pour eux […] Pour les A, avant la compétition on disait qu’une demi-finale ce serait déjà un Euro réussi. On est allé au-delà et d’être allé en finale, et malheureusement de la perdre, c’est déjà en soit un bon résultat, avec une équipe qui était dans sa façon de se présenter sur un terrain, de jouer, dans l’esprit d’une véritable équipe. Ça c’est le côté positif qu’il faut retenir. On peut toujours dire que cette finale n’a pas été réussie mais je pense qu’il y a de bonnes bases avec de la jeunesse qui doit ressortir de cet Euro avec plus d’expérience du très haut niveau. Avec des aménagements, on peut se projeter ».

 

Concernant la performance de Didier Deschamps sur le banc ? : « Il était dans une logique de sélectionneur. On parle de tâtonnement mais je ne pense pas, c’est d’arriver à mettre en place le meilleur onze possible. Il a eu deux ans pour préparer l’Euro, mais sans avoir les références. En démarrant cette compétition il s’est rendu compte qu’il devait aménager pour mettre des joueurs dans leur rôle à leur meilleur poste. Ça a été fait pour Griezmann, et c’était nécessaire de le mettre à ce poste. C’était pour rééquilibrer l’équipe, et aussi mettre des joueurs pour apporter leur complémentarité. Je pense notamment à Sissoko, et le milieu avec Matuidi et Pogba. Ils étaient obligés d’être plus raisonnés dans leurs déplacements plutôt que d’avoir cette latitude de s’aventurer sur le plan offensif ».

 

Enfin, voilà comment notre ancien joueur voit la suite pour notre sélection : « La suite ? Il faut s’appuyer sur nos points forts. Il y a des joueurs qui ont démontré qu’ils l’étaient pour l’équipe de France. Ça c’est important parce que c’est une accroche, cela devient des leaders techniques et mentaux. On en tient donc compte et on équilibre cette équipe-là ».

 

Retranscription Girondins4ever