• Non classé

Triaud : « On joue le maintien et voilà, arrêtez de nous embêter avec l’ambition… »

Photo : Jean Paul Thomas / Icon Sport

Photo : Jean Paul Thomas / Icon Sport

 

La question des ambitions revient à chaque inter-saison. Jean-Louis Triaud en a d’ailleurs plus qu’assez de l’entendre, et s’est cantonné, sur RMC, d’expliquer que c’était pour 2016-2017 de gagner le maximum de matches. Voire peut-être de jouer le maintien pour enlever toute pression aux joueurs.

 

« C’est la question tarte à la crème. Cela fait 20 ans que l’on me pose ces questions, que j’entends les mêmes questions posées à tout le monde. Les ambitions c’est de gagner le maximum de matches et c’est tout. Que voulez-vous afficher comme ambitions… L’ambition dans le jeu on s’en fout comme disait Jean-Louis Garcia, ce que veut le public c’est voir des matches avec des victoires. Ce que je veux, c’est qu’on gagne. L’objectif quand on démarre une saison est de gagner le maximum de matches. Je vais vous dire que je vais finir 3-4ème avec 78 points, 35 buts marqués… C’est absurde. Le football est le sport le plus imprévisible que l’on puisse imaginer. Vous ne verrez jamais au basket une équipe de trois divisions inférieures battre une équipe de ProA, et au rugby c’est vrai aussi, il y aurait 100 points d’écart. Et tu joues une coupe de France contre une CFA2 voire une DH, tu peux te faire éliminer ; tu ne vois ça qu’au football. Donc l’ambition c’est de bâtir une bonne équipe et je pense qu’on l’aura. On a des joueurs de talent et d’avenir. La réponse est sur le terrain. Tous ces propos sur l’ambition c’est stupide. Avant, on disait qu’on voulait jouer l’Europe, et on nous disait ‘c’est embêtant Président, vous nous avez mis la pression sur les joueurs, ça les déstabilise’. Donc si on leur dit qu’ils gagnent le maximum de matches… Jouer le maintien, c’est ce qu’il y a de mieux à faire et à dire je crois comme Guy Roux faisait chaque fois. On joue le maintien et voilà, arrêtez de nous embêter avec des questions qui aient des réponses qui ne veulent rien dire. La vérité est sur le terrain ».

 

Retranscription Girondins4Ever