• Non classé

Ghemmour : « Qu’est-ce qu’il est allé faire dans cette galère… »

Jocelyn Gourvennec

 

Chérif Ghemmour n’a pas caché sa peur de voir Bordeaux être dans le ventre mou du championnat. Et il explique pourquoi…

 

« On va attendre la fin du mercato quand même, mais bon. Les clubs dont je vais parler, ce n‘est pas que je les vois descendre, mais éventuellement une saison galère : Bordeaux et Lorient. Bordeaux, sportivement, on est arrivé à un désert à peu près total. Je me suis posé la question de savoir si Gourvennec avait fait le bon choix, et quand on connait sa personnalité, c’est quelqu’un qui aime bien avoir les coudées franches. A Guingamp, c’était lui le seul maitre à bord, c’est un club qu’il a fait grandir, avec une latitude assez large à tous les niveaux dans l’organisation du club. Il arrive dans un club où c’est le désert, tout est à reconstruire. Quand on connait ses principes de vie et de jeu, sa grande exigence, il va se retrouver dans une ville où il y a un beau cadre de vie, ce n’est pas un club dévoré par l’ambition. Et au niveau de la pression du public, même si par moments il y a des éclats, ce n‘est pas non plus ce qui réveille les joueurs. Il y a tout un groupe à reconstruire, une identité de jeu à reconstruire, et est-ce qu’il aura la haute main sur le recrutement ? Ça n’est pas dit. Il ne faut pas oublier qu’il y a un stade qui n’est jamais rempli, là aussi c’est une forme de pression. C’était d’autant plus visible pendant l’Euro où on a vu que lorsque ce stade est plein, c’est magnifique ! Ce n’est pas le cas, il y a un début de divorce avec le public. La question est de savoir ce qu’il est allé faire dans cette galère… Toulalan est arrivé et ça me rassure un peu, mais pour le reste, tout reste à faire… ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever