• Non classé

[AJ] Lizarazu : « Procurer de l’émotion, une nouveauté qui me plait beaucoup »

Bixente Lizarazu

 

Si la France a perdu en finale, tout n’est pas à jeter. Bixente Lizarazu le dit aujourd’hui dans l’équipe, et se projette déjà vers l’avenir et la Coupe du Monde 2018. « Cela ne doit pas empêcher de tirer un bilan positif de cet Euro. En début de compétition, nous aurions signé pour une demi-finale, vu les soucis rencontrés ces derniers mois.  L’émotion retombée, on finira même par considérer que l’équipe de France a fait un bon tournoi et progressé par rapport à 2014. Un joueur la symbolise à merveille : Antoine Griezmann. Au-delà de son immense talent sur le terrain avec six buts, il est le soleil de cette équipe et donne envie de la suivre. Cette génération Griezmann a l’étoffe pour se rendre en Russie dans deux ans, avec beaucoup d’ambitions. D’autant qu’elle dispose en réserve de quelques atouts en devenir comme Fékir, Rabiot, Dembélé ou Zouma. Sur le papier, le potentiel du groupe France est donc très costaud, sachant que parmi les cadres actuels, certains, en l’espace de deux années, vont prendre de la bouteille. Didier Deschamps, lui, va rester à la tête de l’équipe de France et c’est une bonne nouvelle : lors de cet Euro, il a fait preuve de pragmatisme en changeant de système pour trouver le meilleur équilibre. Après avoir cherché à placer Pogba dans les meilleures conditions, il a su construire l’équipe autour d’un Griezmann devenu, en l’espace d’un tournoi, le symbole de notre espérance future. Deschamps a apporté des corrections en faisant confiance en cours de route à des joueurs comme Umtiti ou Sissoko. Ils lui ont donné raison. Procurer de l’émotion et de l’enthousiasme, c’est une nouveauté qui me plait beaucoup. Surtout s’agissant des Bleus ».