• Non classé

[Euro] Stopyra juge les prestations de Giroud, Payet, Griezmann, Sissoko et Coman

Yannick Stopyra

 

Consultant pour l’Équipe lors de cet Euro 2016, Yannick Stopyra, dans l’édition du jour, a donné son avis sur la prestation des joueurs des Bleus : Olivier Giroud, Dimitri Payet, Antoine Griezmann, Moussa Sissoko et Kingsley Coman. Voici ses propos :

 

Giroud : « Plus le match avançait, plus les défenseurs ont pris le dessus. Il faut dire qu’avec Pepe et Fonte, il est tombé sur deux défenseurs centraux costauds. Giroud était cuit. Mais il n’était pas le seul. Je n’ai pas ressenti une même concentration de leur part. Ils étaient fatigués, ça c’est sûr. Physiquement, on a manqué de fraîcheur ».

 

Payet : « Il a manqué de spontanéité, se faisant piquer le ballon dans le dos. Il a été décevant dans le contenu général. Ce qui m’a peiné pour lui, c’est qu’il a eu du mal à enchaîner. Un Portugais lui a même chipé le ballon. Son Euro ne se termine pas de la même façon qu’il a démarré ».

 

Griezmann : « Il a fait illusion sur les premières minutes. Après, je l’ai trouvé moins dangereux, sauf de la tête. Il a beaucoup joué, il a essayé d’être au milieu de terrain et de dévier. A un moment donné, dans un Euro, tu y laisses des plumes. Ça me fait penser à Messi et à d’autres grands joueurs. Ils savent se gérer. Griezmann, lui, a encore beaucoup de jeunesse. Après une telle saison et un Euro aussi brillant, il aurait sans doute dû plus calculer ses efforts et être davantage attaquant pour être plus efficace. Au lieu de cela, je l’ai même vu défendre côté droit alors que Sagna était monté ».

 

Sissoko : « Individuellement, il a apporté le surnombre. Il a percé. Il n’a pas calculé mais accéléré. Même sur ses frappes, il a été très dangereux. C’est celui qui finit l’Euro le plus fort. Kanté était indiscutable au début et par la force, il l’a relégué et laissé sur le banc. Malheureusement, il était un peu trop seul ».

 

Coman : « Il a réussi une bonne rentrée […] Mais à ce niveau-là, surtout sur une finale, il a manqué d’efficacité. Tu dois être capable de déborder sans pousser trop loin ton ballon […] Tu ne peux pas être champion d’Europe avec de telles erreurs techniques. Pareil pour Martial ».