• Non classé

Founeau : « J’ai connu des gamins plus doués qui n’ont pas fait ce que lui réussit »

Adrien Silva

 

Adrien Silva, passé par les Girondins de Bordeaux, disputera ce dimanche la finale de l’Euro avec le maillot du Portugal sur les épaules. Son éducateur en benjamins aux Girondins, Patrick Founeau, raconte : « Qui l’eut cru ? Quand vous avez des gamins de 10-11 ans, certaines trajectoires sont surprenantes. Je ne pensais pas qu’il irait aussi haut. C’était un gamin à l’écoute, adorable, très respectueux de ses éducateurs et de ses camarades. Ses parents étaient rigoureux, l’accompagnaient très souvent. Sa chance a été que son père quitte la France. Il a d’abord joué dans un petit club au Portugal, puis a été repéré par le Sporting. La route a été longue, mais elle était tracée ».

 

Est-ce qu’Adrien aurait pu percer s’il était resté à Bordeaux ? : « C’est difficile de se projeter. Mais je ne pense pas. Je suis resté 10 ans aux Girondins, de 1996 à 2006, et j’ai connu des gamins plus doués qui n’ont pas fait ce que lui réussit. C’est un garçon volontaire, avec un esprit guerrier. J’en ai parlé avec ses parents : son destin a changé en allant au Portugal. Il a intégré les sélections de jeunes, en a été le capitaine. Il a le brassard au Sporting. On parle de Didier Deschamps qui a toujours été très mature, un leader. Adrien est dans ce moule. Ce qui lui arrive, il le doit à lui-même ».

 

Retrouvez également un portrait d’Adrien Silva dans les colonnes de Sud-Ouest