• Non classé

[AJ] Rohr : « Si je devais faire un pronostic, je dirais que la France a 51 % de chances de l’emporter »

Gernot Rohr

 

Gernot Rohr est l’un des personnages du football international qui a vécu sur les terres allemandes puis françaises. Il est surement le mieux placé pour commenter la rencontre de ce soir. « Si je devais faire un pronostic, je dirais que la France a 51 % de chances de l’emporter, compte tenu des absences et de la confiance qu’ils ont emmagasinée contre l’Islande. La France n’est pas outsider contre l’Allemagne, à mon avis. Quand vous jouez le champion du monde et qu’il y a une finale à décrocher à domicile, vous ne pouvez pas être outsider. Ce match risque d’être le plus beau de la compétition, d’autant plus avec l’ambiance qu’il va y avoir au Stade-Vélodrome ».

 

Il console ensuite le peuple français en annonçant la fin de la longue série de victoires allemande. « La France n’a plus gagné depuis 1958, c’est vrai, mais toutes les séries ont une fin. L’Allemagne considérait aussi l’Italie comme sa bête noire, mais a fini par gagner en quarts de finale. Dans les matchs amicaux, la France l’a souvent emporté, mais c’est vrai que quand le résultat compte les Allemands se serrent les coudes. Ils savent rester unis et solidaires dans ce genre de match. Il n’y a aucune revanche à prendre sur 1982 et 1986. Ce n’est plus la même génération, qui vivait dans l’héritage de la guerre entre les deux pays. Et puis, qui parmi les joueurs des deux équipes se souvient des épisodes de 1982 et 1986 ? A mon avis, très peu. La seule constante, c’est la qualité mentale des Allemands. Mais pour le reste, on peut dire que ce sont les deux meilleurs adversaires du monde aujourd’hui. Après les attentats du 13 novembre, les deux équipes ont partagé ce moment ensemble, dans le respect. C’est aussi la preuve qu’il y a une bonne entente entre ces deux nations ».

Le Monde