• Non classé

[Euro] Bell : « Quand je jouais au pied, tout le monde trouvait cela extraordinaire »

bell

 

Ancien portier bordelais, Joseph Antoine Bell a traité du sujet des gardiens de but de la rencontre de ce soir entre l’Allemagne et la France, et donc de Hugo Lloris et Manuel Neuer. « Ils sont tous les deux très très très (sic) bons. Lloris a beaucoup progressé. Pour être un bon gardien, ou du moins pour mériter la confiance des autres, il faut avoir confiance en soi. Aujourd’hui, c’est son cas. Il est capable de commencer un match en se fixant l’objectif de ne pas prendre de but. Tout comme Neuer, qui est pour moi le meilleur gardien du monde. Quand la Fifa a modifié le règlement à l’époque, interdisant au gardien de récupérer une passe en retrait à la main, j’avais été invité par la Task Force et je me rappelle leur avoir dit de ne pas se fier aux cagades (sic) des gardiens. Notamment parce que les gardiens de l’époque étaient inhibés par leur entourage. Il faut se souvenir qu’à ce moment-là, quand je jouais au pied, tout le monde trouvait cela extraordinaire, certains me qualifiaient de fantaisiste. Aujourd’hui, c’est une obligation de jouer au pied ! […] Travailler les mains, quand on est gardiens de but, ce n’est rien. Ce qu’il faut avoir, c’est les pieds. Il faut être capable de se déplacer vite. Et, avec le règlement, quand on est adroit techniquement, on est réellement un joueur supplémentaire, pas seulement parce qu’on sort au-devant des passes longues des adversaires, mais parce qu’on reçoit des passes de nos partenaires pour remettre le ballon en jeu et construire, et plus pour dégager en touche. Neuer est totalement dans le jeu. Pour Lloris, ce n’est pas un point faible, mais c’est là, dans la couverture du terrain, où il est moins fort que Neuer. Je suis sûr que, dans sa jeunesse, il a eu des entraîneurs de l’ancienne époque, qui ne l’ont pas encouragé à concevoir que tout le terrain était pour lui ».

 

La Provence