• Non classé

[Euro] Cheyrou : « On sentait que l’ensemble n’était pas huilé »

Bruno Cheyrou joueur Bordeaux 2

 

L’ancien milieu de terrain bordelais, Bruno Cheyrou, s’est confié sur le parcours de la Belgique dans cet Euro, éliminée par l’Italie qui le sera finalement elle aussi quelques jours plus tard par l’Allemagne. « La Belgique m’a un peu déçu en phase de poules mais je fais le même constat pour toutes les autres grosses équipes. Tout le monde s’est enflammé sur les Hongrois mais il faut rester calme: on s’est enflammé seulement parce qu’ils n’étaient pas attendus au tournant. Dans le cas des Belges, on sentait que l’ensemble n’était pas huilé. Le problème était collectif. C’était trop lent. Un problème d’osmose. Evidemment, on attendait plus d’Eden Hazard. Il a un statut de star, il sait faire des choses incroyables avec son club, mais en sélection… Un peu comme Antoine Griezmann avec les Bleus à ses débuts dans cette compétition. Et je pourrais citer d’autres exemples. Je pense qu’il lui manque, derrière lui, un arrière gauche plus joueur, qui puisse prendre la profondeur pour l’aider à déstabiliser les défenses. Jan Vertonghen n’est pas un latéral, c’est ça le souci. Et c’est quand même criant que Hazard a un problème avec De Bruyne. Ils se marchent dessus, ils ne jouent pas ensemble. Il y en a d’autres qui m’ont déçu en début de tournoi. Nainggolan, dont je suis pourtant fan, mais qui s’est racheté ensuite. Et Dembélé qui réussit aussi des gros trucs avec son club ».

SPORT FOOT MAGAZINE