• Non classé

[Euro] Gourvennec: « La France va aller en finale »

Jocelyn Gourvennec

 

Après avoir livré ses impressions sur le quart de finale des bleus, Jocelyn Gourvennec a donné son sentiment sur l’opposition à venir contre l’Allemagne en demi-finale jeudi, en parlant tout d’abord du France-Allemagne de 1982. « C’est mon premier traumatisme. J’avais gribouillé les joueurs allemands sur mon album Panini ! Ma maman, qui a grandi en Allemagne et qui est ensuite devenue professeur d’allemand, était navrée. En 1986, ça avait été dur aussi. Mais aujourd’hui tout est pardonné. Depuis le début des années 90, l’Allemagne a énormément progressé, dans le style déjà […] Je pense que les Allemands ont un petit avantage parce qu’ils sont champions du monde. Ils se sentent forts. La France est montée en puissance, elle aura l’appui du public. Il faudra que ce soit un atout et pas un sujet d’inhibition. On va dire que c’est du 51/49 […] Il faudra être capable d’être très rigoureux sur le plan de l’organisation, accepter les phases de jeu où les Allemands tiendront le ballon, mais sans jouer trop bas non plus. On sait que l’on a les qualités pour se projeter vite vers l’avant, on a les joueurs pour faire des différences et on est bon sur coups de pied arrêtés ».

 

Si certains doutaient des choix de Didier Deschamps, lui est beaucoup moins catégorique « Je ne parlerais pas d’hésitations. Il a fait des choix. Quand on est entraîneur, on prend des options par rapport à beaucoup de paramètres, la forme des joueurs, l’adversaire, la stratégie… Ensuite, il faut être capable de vite se réadapter si ça ne fonctionne pas. Le danger, c’est de réagir trop vite ou de ne pas oser modifier les choses alors que cela s’avère nécessaire ». Pour finir, Jocelyn est confiant quant à son pronostic. « Je ne sais pas sur quel score mais la France va aller en finale ».

 

Le Télégramme