• Non classé

[Euro] Baup : « Je suis toujours sous le charme des Diables Rouges »

Photo : Vincent Michel / Icon Sport

Photo : Vincent Michel / Icon Sport

 

Après l’élimination de la Belgique, Élie Baup a été questionné sur le parcours des Diables Rouges. Voici son avis. « On a dit et écrit, après le match contre l’Italie, que c’était une victoire tactique d’Antonio Conte. Pour moi, ça veut dire alors que le coach adverse n’a pas été à la hauteur. Je ne suis pas d’accord. Je trouve que la défaite belge s’expliquait surtout par une grosse méforme de quelques joueurs clés. J’en ai parlé avec Marc Wilmots juste avant le match contre l’Irlande. Quelle est sa responsabilité si Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku sont à côté de leurs pompes au même moment ? Après l’Irlande, j’ai entendu que l’équipe belge était une équipe de contre-attaque, qu’elle devrait peut-être envisager de jouer plus souvent avec cette arme. Je ne suis pas du tout d’accord. Ce serait un terrible gâchis de laisser l’adversaire faire le jeu quand on a autant de qualités offensives. Et c’est de toute façon presque inimaginable dans les matches de poule, où les équipes supposées inférieures ont l’habitude de laisser la possession aux grands. Rien n’a changé après des prestations en demi-teinte dans cet EURO: je suis toujours sous le charme des Diables Rouges. C’est une équipe qui préfère toujours attaquer que défendre, et rien que ça, c’est fort respectable! Quand on pense aux Belges, on pense à leurs qualités offensives, à un haut pourcentage de possession, à des petits gabarits qui ont une technique remarquable, à des gars qui arrivent à combiner dans des espaces hyper réduits. Quand ça marche, c’est très beau à voir. Vous ne pouvez pas vous contenter d’avoir une équipe de contre-attaque, point à la ligne. Vous devez avoir plus d’ambition que ça! ».

 

SPORT FOOT MAGAZINE