• Non classé

Domergue : « Si on l’a choisi, c’est qu’il le mérite »

l'équipe.fr

l’équipe.fr

 

Ancien Girondin, Jean-François Domergue a connu ses premières sélections sous le maillot des Bleus dans une compétition officielle. La comparaison est toute trouvée avec Samuel Umtiti, qui devrait débuter face à l’Islande ce dimanche. « C’était un peu différent. Pour moi, c’était le début de la compétition et j’ai pu rester car il y avait eu l’expulsion de Manuel Amoros (face au Danemark, suspendu trois matches, NDLR). Est-ce que j’aurais été de nouveau aligné sans ce fait de jeu ? On ne saura jamais. Mais le fait d’être entré était déjà une marque de confiance. Si Didier Deschamps choisit Samuel Umtiti, c’est qu’il a montré pas mal de choses pendant les séances d’entraînement. Il le sent prêt. Il est dans le groupe car il a des qualités : il est bon dans les duels, a une relance propre, est capable de jouer court ou long. Ce sont des critères importants face à un adversaire qu’il faudra vraiment respecter. L’Islande a une organisation très simple, mais chacun sait ce qu’il a à faire et il le fait bien. Ils sont très performants sur coups de pieds arrêtés et sur les touches. La défense devra être très vigilante […] En 1984, je n’avais pas eu le temps de me poser de questions, il fallait tout de suite y être. Là, il va entrer dans une défense qui avait pris ses repères pendant quatre matches et, brutalement, il faut changer. C’est le plus difficile. Sur ce qu’il a montré lors des derniers mois avec Lyon, Samuel Umtiti a la base défensive. Dans ce genre de situation, c’est l’essentiel. Il faudra d’abord qu’il se concentre sur lui-même, qu’il ne soit pas trop sous pression par rapport à l’enjeu. Ce sont aux joueurs expérimentés à ces côtés de le guider. Si on l’a choisi, c’est qu’il le mérite. Il doit en retirer une certaine sécurité dans sa préparation ».

Sud Ouest