• Non classé

[AJ] Gudjohnsen : « La FIFA a fini par faire annuler le contrat que j’avais signé »

fiche gudjohnsen

 

Les anciens s’en souviendront certainement, le papa d’Eidur Gudjohnsen (Eidur jouera contre la France dimanche), Arnor, a joué aux Girondins de Bordeaux. Il débarque en Gironde en 1990 après 7 saisons convaincantes à Anderlecht. Il n’inscrira que 8 buts en deux saisons et dans un contexte difficile puisque le club sera relégué en 1991 en raison d’un déficit. Ces difficultés forceront d’ailleurs Arnor à quitter le club : « Comme Bordeaux avait fait faillite, les nouveaux dirigeants ne voulaient pas payer l’indemnité de mon transfert à Anderlecht, et la FIFA a fini par faire annuler le contrat de quatre ans que j’avais signé avec les Girondins. Alors j’ai attaqué le club pour récupérer l’argent qu’il me devait, mais la procédure devant les tribunaux français a été interminable… ».

 

Jean-Marc Ferreri, qui commentera France-Islande ce dimanche sur M6, se souvient de son ancien partenaire à Bordeaux : « Il avait une grosse activité sur le terrain, mais techniquement il n’était pas extraordinaire. Ce n’était pas non plus facile de se faire sa place dans une équipe où il y avait beaucoup d’internationaux ».

 

Gaëtan Huard s’est également exprimé : « C’était un mec très drôle. Sa voiture, c’était un vrai bazar, on y trouvait de tout : des bouteilles de Coca, des sandwichs entamés… et même parfois son fils, sur la banquette arrière, qui devait avoir treize ans. Bien des années plus tard, j’ai vu un Gudjohnsen au Barça et je me suis dit : ce n’est pas le fils d’Arnor quand même ? » Pourtant, c’était bien lui.

 

L’Equipe