• Non classé

Ounas : « Quand le latéral fait des courses, il faudrait que je lui en mette un peu plus »

Adam Ounas

 

La presse a demandé à Adam Ounas de se juger sur ses premiers mois en professionnel. Le milieu de terrain explique que « je ne pense pas qu’il y ait eu une très grosse progression, un petit peu je dirais, surtout sur l’aspect défensif. Après, on travaille physiquement pour pouvoir tenir tout un match […] Je dois encore progresser en défense et après offensivement, quand le latéral fait des courses et passe dans mon dos, il faudrait que je lui en mette un peu plus (rires). C’est ce qu’on m’a reproché. On verra ça dès vendredi ».

 

Notre feu follet a aussi remarqué qu’il était aujourd’hui plus surveillé par ses adversaires. « Je l’ai ressenti. Quand je reçois un ballon, ils sont tout de suite en prise à deux sur moi. Après, c’est normal, c’est toutes les équipes, comme nous quand on fait une vidéo sur les autres équipes, on exige de prendre les joueurs qui sont dangereux donc c’est tout à fait normal […] J’essaye d’avoir plusieurs types de jeu. J’essaye de jouer simple, de percuter quelques fois en un contre un… Après, c’est le match qui décide […] Non je n’ai pas carte blanche. Après, dans les trente derniers mètres, il faut essayer de provoquer pour pouvoir obtenir des coups-francs et des occasions ».

 

Il saut que pour passer un nouveau cap, il devra travailler défensivement et donc tactiquement et physiquement, comme l’action de Bastia l’illustre. « J’ai conscience qu’il faut le faire. Après, des fois dans le jeu, je ne vais pas vous mentir et je vais vous dire que je suis un peu fatigué. Comme le but qu’on prend contre Bastia, c’est sur le côté droit et Milan et moi, on ne se parle pas assez et moi j’arrête ma course. S’il n’y avait pas cette fatigue, le travail défensif, je le ferais […] Oui, on m’a montré la vidéo pour ce but (sourire). On m’a dit qu’il fallait suivre le joueur et ne pas s’arrêter ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever