• Non classé

Stopyra : « On ne trouve pas d’attaquant, c’est très compliqué »

Enzo Crivelli

 

Dans le domaine du recrutement, Yannick Stopyra a regretté ne plus trouver d’attaquants aujourd’hui. « Un garçon comme Gouffran qui est passé chez nous, il avait une qualité de don de lui dans les courses, ce qui est exceptionnel… Il fait énormément d’appels. On voit très peu ça chez les gamins, ils veulent tous les ballons dans les pieds. Donc déjà ça, c’est une référence. Vous ne trouvez plus d’attaquants qui prennent la profondeur, qui prennent des coups, qui restent devant… Ils veulent tous jouer au milieu de terrain ». C’est bien là le problème, dans les clubs amateurs les meilleurs joueurs sont placés au cœur du jeu. « Dans un club amateur, quand vous avez un joueur qui est au-dessus, il va jouer milieu de terrain, voire devant de temps en temps pour gagner les matches […] Aujourd’hui, on ne trouve pas d’attaquant, c’est très compliqué ». Il prend enfin l’exemple d’un attaquant bordelais pour expliquer que devant, il faut être fort dans la tête. « Il faut d’abord s’endurcir moralement face à des défenseurs qui vous mettent des coups. Crivelli contre Bastia est tombé sur deux défenseurs qui ne l’ont pas lâché, il était tout seul, mentalement il faut être fort ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever