• Non classé

Chalmé : « On cherche un équilibre d’équipe, un état d’esprit… »

Ulrich Ramé, Matthieu Chalmé, Pierre Espanol

 

Un seul mot d’ordre pour ce premier match contre Bastia, retrouver un état d’esprit. Matthieu Chalmé s’en est expliqué sur les ondes de Gold FM : « Je suis convaincu des qualités des joueurs. Ce qu’il manquait aujourd’hui, c’était un état d’esprit, on essaye de travailler beaucoup sur ça que ce soit dans le vestiaire et au quotidien. On l’a vu de temps en temps sur des matches mais ce n’était pas assez régulier. On voyait que dès qu’il y avait un petit grain de sable, l’équipe partait en vrille. On essaye de remédier à ça. Dimanche, on a vu un état d’esprit même si tout n’a pas été parfait et on l’a dit aux garçons, mais ils se sont fait mal dans l’effort. Même si le résultat est une petite déception parce qu’on n’a pas réussi à tenir le score, il y avait une petite déception, le groupe a répondu présent au niveau de l’état d’esprit et des consignes. Après, il ne faut pas s’attendre à ce qu’on retrouve un vrai football du jour au lendemain. On cherche un équilibre d’équipe, un état d’esprit, et si on a une bonne base à ce niveau on pourra gagner des matches ».

 

Il répond aux critiques après ce match contre les corses : « Les critiques après Bastia ? De la part des futurs entraineurs, c’est ça ? C’est logique et compréhensible mais on avait cinq jours de travail, il y avait eu beaucoup de carences sur le match de Toulouse, et on a essayé de modifier ça. Le staff était satisfait de plein de choses, déçu par d’autres, mais on avait pointé du doigt certaines situations et ce qu’on avait demandé a été respecté. Après, une fois qu’on aura trouvé une bonne assise défensive collective, et un bon bloc équipe, on se créera beaucoup plus d’occasions et on fera un peu plus de jeu. Aujourd’hui on a vu qu’on prenait beaucoup de buts quand on avait le ballon, on n’était pas du tout équilibré à la perte, et en cinq jours on s’était fixé trois thèmes offensifs et défensifs, on n’a travaillé que sur ça et forcément on avait prévenu les garçons que ce ne serait pas parfait et que le reste on ne s’en occupait pas. Ça a failli marcher donc c’est un point positif ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever