• Non classé

Sertic : « Je ne sais pas ce qui peut se passer, s’ils veulent reconduire mon contrat »

12515997_10208456675831527_21420750_n

 

Grégory Sertic, sur le plateau de beIN Sports, a été interrogé sur le moment de la saison dernière de près de deux mois, où Willy Sagnol ne le faisait plus jouer sans raison apparente. « Il y a eu des choix qui ont été faits de la part du coach. En tant que bon professionnel j’ai accepté, j’ai travaillé dur. C’est vrai que c’était une période très délicate pour moi. J’avais un temps de jeu très diminué de fin janvier à mi-mars. J’ai même fait des matches de CFA pour retrouver mon niveau et c’est en fin de saison que j’ai rejoué et ma place de titulaire. Maintenant, c’est des périodes qui restent gravées de la tête et qui sont compliquées pour un sportif de haut niveau. Il faut s’en servir pour grandir et évoluer ».

 

Puis il parle de l’ambiance dans le vestiaire et de l’arrivée d’Ulrich Ramé. « Ce n’est pas du tout que ça n’allait pas avec Willy Sagnol, mais comme les résultats ne sont pas là, aujourd’hui dans le monde du foot c’est le coach qui trinque. On ne peut pas virer tous les joueurs alors on vire le coach, et il ne faut pas oublier ce qu’il a fait non plus. Il nous a amené au niveau européen. C’est une nouvelle ère qui arrive, c’est Ramé, c’est une personne du club, qui a joué de nombreuses années ici. Il était déjà dans le club et la formation, il suivait les professionnels, il parlait avec Willy Sagnol donc il connait un peu. Il apporte ce qu’il a toujours apporté au club, sa grinta et son envie de gagner. J’espère que ça va le faire […] Youl, il m’a fait grandir, j’ai joué avec lui quand on a été Champion de France. Il y a aussi Matthieu Chalmé qui est dans le groupe pour faire le lien entre les joueurs et le nouveau staff. Ils apportent leur petite touche. J’ai confiance en Youl, ses directives sont bonnes, son discours est bon, il n’y a aucune raison que ça ne marche pas ».

 

A un an de la fin de son contrat, Greg se demande de quoi son avenir sera fait. « Des contacts pour partir ? Non, je ne sais pas, je verrai. Il y a mon agent qui est là pour ça. Je suis très bien en Gironde. Après, je ne sais pas ce qui peut se passer, s’ils veulent reconduire mon contrat. Il ne me reste qu’un an, il faut voir, je ne sais pas ce qu’il va se passer dans le futur ».

 

Retranscription Girondins4ever