• Non classé

Espanol : « Il y aura peut-être des jours où ce sera un peu plus chaud… »

Ulrich Ramé et Pierre Espanol 2

 

Pierre Espanol s’est un peu plus dévoilé sur Gold FM. Réputé pour faire vivre ses séances, il s’en explique. « Autant dans la vie je suis quelqu’un de discret, et tranquille… Autant quand j’anime une séance… On essaye de donner de la vie. Alors, parfois, il y en a qui aiment, d’autres moins, mais quand je suis sur le terrain je donne de la voix autant avec des très jeunes qu’avec des joueurs qui ont une certaine expérience ou une aura un peu plus importante. Il n’y a pas de différence ».

 

Il se montre également très proche des joueurs sur le terrain mais aussi dans le vestiaire. « J’ai une vie à l’intérieur du vestiaire. Je vais toujours dans le vestiaire des joueurs, j’ai toujours fonctionné comme ça. J’ai confiance dans les gens, je vis avec eux, je suis avec eux. Ils savent, ils me connaissent déjà un peu, que dès que j’ai une chose à dire je le dis. Il y a certains jeunes que j’ai eu en CFA avec Patrick, ils savent comment je fonctionne. Quand je suis arrivé, j’ai dit à certains ‘vous n’avez pas de chance, vous allez retomber sur moi’. Mais ça ne pose pas de souci. Et puis après on découvre d’autres joueurs que je connaissais un petit peu comme Greg (Sertic). Je suis très naturel dans le relationnel. Les points de travail de base sont fixés. Ça se passe bien, il y aura peut-être des jours où ce sera un peu plus chaud mais il n’y a aucun souci ».

 

Si après Bastia il confesse que « quand on mène au score à quelques minutes de la fin, c’est toujours une déception. Après, surtout, il faut vite passer à autre chose, en retenant les points positifs et voir ce que l’on va pouvoir améliorer la semaine suivante. C’est un point de pris, un point très important », il assure que pour la fin de saison « je pense qu’un retour à la confiance suffira, oui », par rapport au maintien.

 

Retranscription Girondins4ever