• Non classé

Comment Bordeaux supervise en Guadeloupe

Gerard Ako 4

 

Seuls Bordeaux et Toulouse ont un relais sur place via un partenariat local, et financent du matériel pour la Guadeloupe expliquait hier soir Enquête de Foot. Bordeaux a recruté deux jeunes en 2014, mais les Girondins ne sont pas revenus depuis. Le club doit venir superviser sur l’île dans les prochains mois. Gérard Ako est chargé de rassembler les joueurs qui participeront à la sélection. « Je choisis certains matches et je me rends là-bas pour essayer de trouver satisfaction dans ce que je recherche […] Quand il faut rassembler une trentaine de garçons pour une date donnée, il faut les voir plusieurs fois avant. Je ne considère pas que tous les garçons sont des perles mais on ne sait jamais à quel moment on trouve une perle… […] On essaye de voir si le garçon réfléchit par rapport à son déplacement, s’il fait le meilleur choix par rapport à son contrôle, par rapport à l’orientation donnée au ballon, tout ça… ».

 

Marius Tresor

 

Marius Trésor s’exprima également sur le sujet. « La majorité des garçons d’origine antillaise qui jouent actuellement en France ne sont pas nés aux Antilles. J’ai l’impression que ça va être comme ça de plus en plus. Les parents viennent ici, les enfants sont nés en France et ils arrivent à percer parce qu’ils sont dans des structures qui leur permettent d’avancer beaucoup plus vite […] Pour être sur place il faudrait un budget assez conséquent, tous les clubs ne peuvent pas se permettre de faire ça. Nous, on a encore une chance de pouvoir y aller, j’espère que ça va continuer, mais le football devient de plus en plus cher… Sauf si on en a un qui tombe du ciel (sourire) ».

 

Guadeloupe 2

Gerard Ako 5