• Non classé

Ramé : « Sur l’état d’esprit, de ce côté-là, ils ont répondu présent »

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Sur le plateau de la chaine du club, Ulrich Ramé est revenu sur le match nul face à Bastia. « Les joueurs étaient stressé par l’enjeu, oui. Il y avait aussi le spectre des matches précédents. Il y avait également une nouvelle configuration, un nouveau dispositif. C’est vrai qu’il y avait un certain nombre de choses nouvelles pour ce match-là. Cela ne nous a pas forcément aidé pour entrer dans le match ». L’entraineur bordelais estime que Bordeaux aurait pu bénéficier d’au moins un pénalty. « Sur l’ensemble du match, je pense qu’il y a deux fautes sifflables et je pense que ça n’aurait pas était injuste qu’au moins un penalty soit sifflé ».

 

En tout cas, il ne reproche rien à ses joueurs au niveau de l’état d’esprit. « Sur l’état d’esprit, de ce côté-là, ils ont répondu présent, aussi bien dans la difficulté, dans les efforts, dans les efforts de replacements… En tout cas, dans un certain nombre de choses, ils ont répondu présent en termes d’investissement ». Mais cela n’a pas suffi… « Au final, effectivement on n’a pas réussi à prendre les trois points mais dans la quête de points qui nous est impartie jusqu’à la fin de la saison et qui est importante – on peut estimer qu’à domicile c’est deux points de perdus – moi je pense que par rapport à la configuration actuelle et la situation, on va s’appuyer sur ce point-là pour continuer à travailler ».

 

Il revint enfin sur le but encaissé. « Il y a certainement de la fatigue parce qu’on est à la 85ème mais je pense que c’est un tout, avec le cumul du stress, les joueurs qui ont beaucoup donné, ce soulagement lorsque l’on marque, derrière il y a un peut-être un relâchement. Ça s’est vu en termes d’investissement, de lucidité sur le positionnement de certains joueurs sur l’action du but ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever