• Non classé

Triaud : « Il n’y a pas tout à fait cet attachement au club »

Jean-Louis Triaud

 

Jean-Louis Triaud porte un jugement sur ces nouvelles générations ainsi que sur les mentalités actuelles. Il aimerait notamment qu’il y ait plus d’enthousiasme les professionnels. « Je ne crois pas qu’il faille montrer du doigt ou incriminer une génération. A vous de chercher de qui je vais parler, je n’ai pas envie de le citer. J’ai vu un joueur professionnel passer par plusieurs grands clubs, qui doit avoir dans les 28 ans, et qui a déclaré que grâce à son entraineur il avait pris goût à la victoire et avait appris à détester la défaite, alors qu’avant la défaite ne le marquait pas plus que ça. Ce garçon a 28 ans donc il ne fait pas forcément partie de la nouvelle génération. J’ai toujours dit que la meilleure équipe ce serait celle qui aurait les qualités, le travail, la disponibilité, la technicité des professionnels, tout en gardant l’esprit des amateurs. Vous voyez des équipes en DH qui se marchent dessus pour gagner des matches… C’est un peu ce côté enthousiaste qu’il manque parfois au professionnalisme parce qu’on s’installe dans une routine, dans un train-train, avec la certitude qu’un jour ou l’autre on sera transféré… Donc il n’y a pas tout à fait cet attachement au club que l’on pourrait espérer parfois et qui pourrait faire justement que ces garçons se subliment. Je maintiens ma formule : qualité du professionnalisme avec l’esprit des amateurs et ça manque un peu, mais pas qu’aux plus jeunes, un peu à tout le monde ».

 

Retranscription Girondins4Ever

GirondinsTV