• Non classé

NDT compte sur les droits TV pour arriver à l’équilibre en 2016

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Questionné par Capital sur les revenus reçus par M6 (35% de vos revenus proviennent des diversifications, mais les Girondins sont déficitaires), Nicolas De Tavernost explique que si la chaine a dû encore une fois boucher les trous au niveau financier des Girondins de Bordeaux, cela devrait s’améliorer dès l’année prochaine, comme Jean-Louis Triaud l’expliquait également. « L’année cinéma a été spectaculaire. Nos coproductions ont totalisé plus de 20 millions d’entrées en 2015, avec des films comme «Papa ou Maman», «Taken 3» ou «Babysitting 2». Pour ce qui est des Girondins de Bordeaux, si le club a affiché des pertes, les choses vont s’améliorer. Mi-2016, les droits télé seront notamment augmentés de 20 à 25% ».