• Non classé

Fargeon : « Il va apporter cette histoire qui manque à ces joueurs, et l’esprit club »

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Philippe Fargeon a témoigné de son soutien à Ulrich Ramé même si la victoire n’était pas au rendez-vous face à Bastia. Tout le monde doit être à l’unisson derrière le nouveau staff avec l’objectif du maintien. « Je comprends la tactique… On doit tous être solidaires derrière Ulrich pour que ce club reste en Ligue 1. Même si on n’a pas le spectacle, on demande simplement de prendre ces points pour préserver notre place en Ligue 1 l’année prochaine. Si on est sauvé, on aura les joueurs plus libérés, et on va pouvoir faire du jeu. Mais je ne pense pas que ce soit la priorité aujourd’hui, il n’y en a pas eu de toute la saison. L’urgence n’est pas de faire un bon match. D’accord, on paye sa place pour aller voir un beau spectacle, mais le rôle des supporters est d’encourager cette équipe pour qu’elle récupère les points. Après, on fera les calculs, une fois qu’on sera sauvé. On se posera la question de savoir quels joueurs méritent de porter ce maillot, quels sont les joueurs qui ont le niveau. Mais pour l’instant on doit tous être derrière cette équipe pour qu’elle se maintienne. Il faut faire corps derrière le staff. C’est quelqu’un qui a marqué l’histoire Ulrich Ramé, vous avez vu la banderole des supporters… Je suis vraiment très content en tant qu’ancien joueur que ce soit quelqu’un qui ait marqué ce club qui soit là. En se maintenant le plus vite possible, on préparera la saison prochaine ».

 

Puis il explique ce que Ulrich peut amener à ce groupe. « Il peut apporter deux choses ; cette histoire du club qui manque à ces joueurs, et esprit de club. On ne discute pas sur la carrière exceptionnelle d’Ulrich Ramé aux Girondins de Bordeaux. Je pense que de ce côté-là il y a un certain respect. Il peut aussi apporter cette cassure d’organisation de jeu et de choix tactiques de Willy Sagnol qui persévérait dans des choix qui ne fonctionnaient pas […] Il y a des moments où il en faut des pompiers de service. On n’arrêtait pas de souffler sur les cendres, il fallait bien quelqu’un qui donne un grand coup de jet d’eau là-dedans de manière à pouvoir sortir cette équipe ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever