• Non classé

[J31] La prestation d’Ounas par les stats

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

On peut lui reprocher d’être parfois individualiste, oui. Mais devant le manque de prises d’initiatives de l’équipe dans le domaine offensif, l’on serait presque trop sévère. Car le jeune bordelais a été l’un des plus dangereux face à Bastia et il est normal qu’à seulement 19 ans il ne soit pas toujours juste dans ses choix et encore moins dans la situation sportive actuelle du club. Soyons indulgents. Le Barça était-il présent pour lui dans les tribunes de René Gallice ? Difficile de le dire…

 

Au niveau offensif donc, le jeune bordelais s’est montré percutant et à chaque fois dangereux malgré quelques mauvais choix. L’on commence par ses tirs, au nombre de 4, même si trois n’étaient pas cadrés. L’on pense à ce mauvais choix de frapper du droit alors qu’il est excentré, oui, mais l’on pense aussi à cette magnifique volée qui passe juste au-dessus des buts de Jean-Louis Leca en fin de rencontre. Au niveau de ses passes, dans un rôle où il est tout de même exposé à perdre des ballons par ses prises de risques, il s’en sort avec un brillant 85% de réussite (33/39). Il fut parfait dans le tiers central (20/20), un peu moins dans le dernier tiers (6/12) et également parfait dans le premier (7/7). Il créa d’ailleurs grâce à elles deux occasions dans le jeu. Son jeu fut essentiellement court (33/38) et il manqua sa seule tentative longue (0/1). Ce jeu de passes fut en retrait (15/15), en avant (7/12) et latéral (11/12).

 

12595971_10208380959018654_1993577546_n

 

Si ses centres ne trouvèrent preneur qu’à 2 reprises sur 7, il fut aussi précieux au niveau de ses duels gagnés à hauteur de 5/8. En revanche, il fut un peu moins précis sur ses corners (0/3), ses deux premiers étant trop courts et le dernier trop long.

 

Il réalisa également 5 récupérations de balle, et réussit 1 tacle sur 3 tentés. Il réussit aussi son seul dégagement tenté, et bloqua un centre. Bien sûr, sur le but bastiais, il doit un peu plus communiquer avec Milan Gajic ou se replier plus rapidement, mais sa tête à la fin de la rencontre – trop souvent vue cette saison – et son énervement auprès de Diego Contento prouvent que ce mauvais résultat n’est vraiment pas un moment qu’il aime par-dessus tout…  Il subit enfin 3 fautes et aurait mérité qu’on siffle un peu plus sur lui, étant un joueur que l’on doit protéger afin de préserver un peu le spectacle dans cette terne Ligue 1… Quant au pénalty non sifflé en première période, nous vous laissons seul juge de la décision de l’arbitre.

 

C’est Milan Gajic qui le trouva le plus (10), puis Valentin Vada (9), ou encore Pablo et Enzo Crivelli (7). Le jeune international français, lui, trouva le plus souvent Valentin Vada (7), Cédric Yambéré (6) ou encore Vieira Jussiê (4).

 

Avec Opta