• Non classé

[Sondage] Vous estimez que la séparation Bordeaux-Sagnol est juste

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Il y a quelques jours, nous vous posions la question de savoir si Bordeaux et Willy Sagnol avaient bien fait de se séparer. Vous avez été une large majorité à penser que oui, le désormais ex-entraineur bordelais étant considéré comme « le responsable de cette saison », à 58% de votants de Girondins4ever. A 33% ensuite, vous avez pensé que non, que c’était « les joueurs qui étaient responsables ». Enfin, 8% d’entre vous se montrent sceptiques avec l’intronisation du duo Chalmé-Ramé en remplacement.

 

Nous prenons rarement parti sur Girondins4ever, nous contentant de relayer l’information (et c’est déjà beaucoup…). Mais pour ce cas présent, nous rejoignons plutôt les 33% estimant que ce sont les joueurs qui ont été responsables de cette saison fiasco. Alors, nous avons conscience effectivement des changements incessants de compositions, étant le plus souvent dus à des blessures ou des méformes, ou encore des suspensions. Il ne faut pas omettre ce « détail » qui, même s’il vous apparait comme tel car rabâché sans cesse depuis des mois, n’en est pas un. Il aurait peut-être un peu fallu de la stabilité au niveau tactique, dans des moments où tout va mal, pour essayer de créer une solidité qui nous faisait clairement défaut. Ça, peut-être, même si ne nous sommes pas entraineur. Nous rejoignons le point de vue de Gaëtan Huard qui estime que Willy Sagnol a probablement voulu changer des choses trop vite. Sagnol a dû aussi composer avec les départs des deux meilleurs joueurs depuis le début de la saison, Wahbi Khazri et Henri Saivet. Même s’il n’était pas contre ces départs – puisqu’il a toujours dit qu’il ne retiendrait aucun joueur qui demande à partir – il a subi également la politique sportive du club. Ayant les clés de beaucoup de choses au club et voulant le faire progresser et le moderniser notamment par rapport à la formation, cela a forcément bousculé bon nombre de personnes au sein du FCGB. De plus, son envie de développer du jeu a souvent été à la base de tout, mais la vérité du championnat de France est malheureusement différente… Enfin, pour tout vous dire, nous avons de très nombreuses fois apprécié son franc-parler, ses sorties médiatiques sans langue de bois, qui animaient les conférences de presse, exercice souvent terne et sans réel intérêt. Nous gardons aussi en tête ce moment, face à Lens la saison dernière, où il finit en larmes sur le banc des suites d’une accolade avec les « joueurs de type africain ».

 

Alors, oui, devant le même constat récent au niveau des derniers entraineurs, nous estimons que le mal ne vient pas forcément du poste mais bel et bien de certaines facettes de notre club. Pour illustration, les supporters du Virage Sud l’ayant très longtemps soutenu, mettant même les dirigeants devant leurs responsabilités. Et c’est assez rare pour le souligner. Pour conclure, avec son staff, il est parti en bons termes, n’allant pas au conflit, conscient également que ce groupe avait besoin d’un électrochoc pour se sauver et avancer… Jusqu’au prochain entraineur…

 

Alors, Merci Willy, et bonne continuation.

 

Sorry, there are no polls available at the moment.