• Non classé

Courbet : « J’ai vu Liza avec deux traits noirs sous les yeux, de la bave presque »

Julien Courbet 2

 

Speaker lors de la rencontre Bordeaux-Milan de 1996, Julien Courbet est revenu sur ce moment. « C’est comme-ci aujourd’hui Bordeaux battait le Barça, c’était la même chose, ça serait juste unique. Le Milan, c’était ça à l’époque […] J’ai chauffé le stade et je suis remonté dans les tribunes. Quand je suis remonté dans les tribunes, il y avait deux potes, je leur ai dit qu’il allait se passer quelque chose. J’ai vu un truc que les autres n’ont peut-être pas vu, c’est que j’ai vu les joueurs de près. J’ai vu Liza qui avait deux traits noirs sous les yeux, de concentration… De la bave presque qui coulait, de l’envie de tout casser… Je voyais des bordelais s’échauffer de manière militaire, pas comme d’habitude où […]  A 2-0, cela devient le feu absolu. C’est la plus belle ambiance que j’ai connue au stade. A 2-0, ils ne peuvent plus rien, cela pousse tellement, ils sont tellement déchainés… Et les joueurs commencent à y croire et se disent qu’ils sont prenables […] A la fin, j’avais les larmes aux yeux, il y avait une communion, une fusion, c’était un moment de bonheur extraordinaire ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4ever