• Non classé

Plasil : « C’est toujours plus facile de virer un coach que tous les joueurs »

Jaroslav Plasil

 

Jaroslav Plasil s’est exprimé sur le changement de staff. « C’est toujours compliqué dans ces périodes, quand on n’arrive pas à faire de bons résultats. On le dit souvent, c’est toujours plus facile de virer un coach que tous les joueurs. Malheureusement ça s’est passé comme ça, dans le but de se sauver, de sauver le club, c’est le plus important. J’ai connu des changements d’entraineurs, à Catane j’en ai connu quatre. Mais en Italie c’était un peu différent, l’entraineur viré la première fois, est revenu 3-4 mois après, et on a fini avec un entraineur qui entrainait les jeunes… ». Mais là, rien d’inconnu puisqu’il s’agit d’Ulrich Ramé et Matthieu Chalmé. « Je les connais bien sûr. Il faut se sortir cette mauvaise passe et ça passe par le travail de chacun pour l’équipe. Ulrich a dit 3-4 mots très importants pour lui. Il faut écouter, faire les choses sur le terrain, et nous on est là pour encadrer les jeunes. Aller de l’avant et se sauver le plus tôt possible ».

 

Le tchèque pense bien sûr à l’Euro mais a pour ambition et objectif premier de d’abord sauver le club. « Avec des si… Je suis là, je fais le maximum pour revenir contre Monaco et après on verra. Je suis focalisé sur Bordeaux et c’est à mes yeux le plus important. On a forcément l’Euro en tête mais si on l’a trop on peut vite déchanter. On va se concentrer sur la fin de la saison on aura le temps d’y penser ». Cela dit, il jugea les chances de son équipe dans cette compétition. « C’est une équipe qui a beaucoup de potentiel. Quand on joue en équipe, on est vraiment compliqué à battre. On a deux-trois très, très bons joueurs. J’espère que notre capitaine sera remis de sa blessure, qu’il pourra nous aider ».

 

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever