• Non classé

Riolo : « Ça ne s’arrangera pas, avec la fameuse mentalité racaille »

Photo : Romain Perrocheau / Icon Sport

Photo : Romain Perrocheau / Icon Sport

 

Daniel Riolo est revenu sur le départ de Willy Sagnol, sur RMC. Pour lui, ce changement ne changera rien au final, c’est ce sont les joueurs qui sont responsables. « Évidemment que ça ne va pas s’arranger avec le nouvel entraineur. Nous avons une base, le joueur français – et je ne sais pas combien de temps il faudra le répéter – quand dans un vestiaire tu as cette mentalité-là qui domine, la fameuse mentalité à racaille, vous n’arrivez nulle part quand les dirigeants n’arrivent pas à encadrer ça. Tu peux changer autant de fois l’entraineur que tu veux, la base ce sont les joueurs qui sont dans ton centre de formation, qui arrivent pour la plupart de la région parisienne pour Bordeaux, et il y a des gamins qui ont des posters du PSG au lieu d’avoir des bordelais… Quand tu as les Stopyra et compagnie qui disent que tel joueur doit monter, ou pas, que l’entraineur n’est pas d’accord, que parfois l’entraineur fait monter les gamins… Que l’entraineur n’écoute personne, que ce qu’il fait c’est construire l’équipe avec son agent, ou avec un ou deux hommes de confiance qui vont être ses adjoints et en l’occurrence Patrick Guillou qui n’était pas aimé par tous gens du club… Que tu as un Président désabusé, qui ne veut plus travailler, que tu as un stade à moitié vide parce que les gens ne sont quand même pas cons et se rendent compte que ça ne va plus marcher… Cet ensemble-là, c’est un ensemble que tu retrouves énormément dans nos clubs. C’est basé sur une mentalité […] Ça a mis beaucoup de temps à sortir mais cela fait à peu près trois semaines que je voyais les tweets du petit Ounas qui circulaient. Mais c’est vrai qu’il ne faut pas toujours faire écho à la merde que l’on voit sur Twitter… Nos centres de formation sont comme ça et à partir du moment où tu as cette mentalité-là qui domine dans un vestiaire, comme à peu près dans tous les vestiaires de Ligue 1 excepté le PSG, c’est cramé ! C’est une mentalité de merde… ».

 

Il parle de mentalité français et d’exigence par rapport à l’étranger. « Prenons un mec comme Clément Chantôme. Ce n’est pas un crack. Par rapport à son potentiel, il joue bien en ce moment ?! Il ne fait rien ! Je pense que Chantôme est capable de faire deux fois mieux que ce qu’il fait aujourd’hui. Quand il était au PSG dans un moule d’exigence, même lui il en a eu ras le cul et il s’est barré ! Parce que l’exigence il n’en voulait plus ! Quand tu vois Rabiot aujourd’hui, ça ne t’énerve pas ? ».

 

Retranscription Girondins4ever